• Lire @ Liège #2: La couleur des sentiments

    La couleur des sentiments

    Titre: La couleur des sentiments

    Auteur: Kathryn Stockett

    Éditions: Jacqueline Chambon

    Genre: Contemporain

    526 Pages

     


    Ma Note: 9,5/10




    Quatrième de couverture: 

    Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s'occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L'insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s'enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s'exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu'on n'a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l'ont congédiée.
    Mais Skeeter, la fille des Phelan, n'est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s'acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l'a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même laisser un mot.
    Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.


    Mon Avis: 

    Au départ, je n'étais pas du tout attirée par ce livre qui fait pourtant l'unanimité. Je ne comptais donc pas le lire jusqu'a ce qu'il soit choisi pour le club de lecture Lire @ Liège! Comme je n'avais pas envie de rater ce second RDV lecture, je me suis donc penchée sans conviction sur ce pavé. 

    Et voilà comment on fait de belles découvertes! Car, en effet, une fois la lecture commencé, difficile de rester indifférant à l'histoire des trois femmes de ce bouquin. L'auteure nous dépeint l'ambiance de l'époque, la conditions des noirs, surtout celle des bonnes, mais aussi, mine de rien, la condition des femmes blanches. 

     La narration se fait de façon alternée du point de vue de nos trois héroïnes et l'auteure a su donnée un style propre à chaque narratrice. 

    Ce livre a réussi à me faire passer par une flopées d'émotions: j'ai ri, j'ai ragé et j'ai même versé une petite larme...plusieurs fois! 

    J'ai eu un gros coup de coeur pour Aibileen, sa façon de s'exprimer d'abord puis sa bienveillance, sa détermination... 

    Les autres personnages sont fort également. Skeeter et Minnie bien sûr mais aussi les autres. J'ai beaucoup aimé le couple Célia/Johnny qui semble complètement décalé par rapport à l'époque. Ils m'ont beaucoup fait rire. 

    Un seul bémol vient ternir mes éloges: je suis restée sur ma faim! J'aurai vraiment aimé avoir un petit épilogue à la fin pour savoir ce que deviennent nos protagonistes. J'ai eu l'impression de les quitter de façon trop brutale après m'être tant attachées à elles. 


    Conclusion, un livre tout en simplicité à ne pas rater. 

     



    Lire @ Liège #2: La couleur des sentiments

    Prochain RDV lecture Lire @ Liège: Mardi 22 Aout avec Demain j'arrête de Pierre Legardinier. Article 



  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Août 2012 à 11:21

    J'ai adoré ce livre mais, comme toi, j'aurais aimé un épilogue.

    2
    lightjok Profil de lightjok
    Lundi 13 Août 2012 à 11:39

    Cela dit, ça laisse la porte ouverte à une suite, qui sait :) 

    Merci de ton passage

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :