•  

     Titre: L'étrange vie de Nobody Owens

     Auteur: Neil Gaiman

     Editions: Albin Michel (Wiz)

     Genre: Jeunesse, fantastique

     305 pages

     

    Ma note: 9/10




    Quatrième de couverture

    Nobody Owens est un petit garçon parfaitement normal. Ou plutôt, il serait parfaitement normal s'il n'avait pas grandi dans un cimetière, élevé par un couple de fantômes, protégé par Silas, un être étrange ni vivant ni mort, et ami intime d'une sorcière brûlée vive autrefois. Mais quelqu'un va attirer Nobody au-delà de l'enceinte protectrice du cimetière : le meurtrier qui cherche à l'éliminer depuis qu'il est bébé. Si tu savais, Nobody, comme le monde des vivants est dangereux...


    Mon avis

    J'ai vraiment apprécié la plongée dans l'univers de Nobody Owens. Un univers qui pourrait être sombre vu le contexte: L'histoire se passe principalement dans un cimetièrre et on voit Bod grandir et évoluer au milieux de gens mort depuis longtemps. Pourtant, malgré ce lieu sinistre,  Nobody fait pétiller le récit de vie. Du coup, les moments qui auraient pu effrayer prennent une connotation d'aventure (de quoi rassurer les plus froussard).

    J'ai beaucoup aimé ce petit personnage que rien ne semble effrayer. Je l'ai trouvé attachant, courageux et déterminé. De plus, on le voit grandir et gagner en maturité au fil du récit. Les autres personnages sont également très intéressant, même s'ils ne sont pas énormément présent. Ils représentent toute une flopée de personnage mythologique et bien que leur nom diffèrent des récits traditionnels, on les reconnait aisément (vampire, loup-garou, goule, sorcière...). Même la Mort y est représentée. J'ai beaucoup aimé l'image de celle-ci: elle semble être plus bienveillante que maléfique. 

    "- Bonjour,Bod, dit-elle.

    - Bonjour, dit Bod en dansant avec elle. Je ne connais pas votre nom.

    - Les noms n'ont pas vraiment d'importance.

    - J'adore votre cheval. Qu'est-ce qu'il est grand! Je ne savais pas que les chevaux pouvaient être si grands.

    - Il est assez doux pour emporter sur son large dos le plus fort d'entre vous, et assez fort aussi pour le plus petit d'entre vous.

    - Je pourrais le monter? Demanda Bod.

    - Un jour, lui dit-elle, ..., Un jour. Tous le monde a droit à un tour...." (P. 161)


    Le style de l'auteur est très simple et très poétique et le récit est agrémenté d'illustrations un peu obscures qui viennent souligner l'ambiance du récit. 

    Bref, un livre idéal/incontournable pour les jeunes et plaisant pour les plus grands. 

     


    Livre lu dans le cadre

    Organisée par Flof13 avec: 

    Folf13

    Iani

    June

    Myuiki22

    Nane42

    Reveline

    Rose 

    Stellade


    Et du challenge



    2 commentaires
  • Titre: Vampire Academy, tome 5: Lien de l'Esprit 

    Auteur: Richelle Mead

    Éditions: Castelmore

    Genre: Bit-lit

    447 pages

     

    Ma note: 6,5/10

     


     

    Quatrième de couverture: 

    C'est l'heure de la remise des diplômes à l'académie et une nouvelle vie attend Rose et Lissa. Pourtant...
    Pourtant, Rose ne parvient pas à oublier l'homme qu'elle aime. Elle aurait dû trouver la force de tuer le monstre qu'il est devenu. La prochaine fois qu'ils se rencontreront, il ne lui laissera pas le choix : il fera d'elle sa compagne d'immortalité, qu'elle le veuille ou non.

     

    Mon avis: 

    Un déception pour ce volume. Je trouve que les tomes se suivent et se ressemblent dans la trame de l'histoire. De plus, même si cette fois elle arrive avant le la fin, l'action est entrecoupée de long passages à vide qui m'ont un peu ennuyés. J'ai eu le sentiment que Lien de l'Esprit était plus axé sur Rose et ça m'a profondément agacé. En effet, J'ai trouvé ses comportements des plus égoïstes. Rose ne pense qu'à elle et à sauver Dimitri, même si pour ça elle doit faire évader de prison un dangereux criminel. Et elle a, en plus,  le culot de demander l'aide de sa meilleur amie (Qu'elle est sencée protéger à tout pris) que le-dit criminel avait déjà voulu tuer par le passé. Je l'ai également trouvée cruelle avec Adrian. Je suis donc perplexe sur la nature de Rose. Avec tous ça, les personnages les plus intéressant sont relégués au second plan et ceux qui étaient mes préférés dans les tomes précédant, comme Adrian et Christian, m'ont manqué.

    J'ai malgré tout apprécier retouver l'univers de Vampire Académy et les moments d'actions ont réussi à me tenir en haleine. La fin m'a également troublé et même si je n'ai pas particulièrement apprécié cette lecture j'ai bien énvie de connaitre le fin mot de l'histoire. 

     

     

    Vampire Academy 5

     organisée par Mia avec : 

    Mia

    Audel 

      

    Et du Challenge: 


    2 commentaires
  • Titre: Sublutetia, tome 1: La révolte de Hutan  

    Auteur: Éric Senabre

    Éditions: Didier Jeunesse

    Genre: Aventure

    282 pages

     

    Ma note: 10/10

     

     

     


    Quatrième de couverture

    Avant cette sortie de classe, Keren et Nathan ne se connaissaient pas vraiment. Séparés de leur groupe, ils se retrouvent seuls dans le métro. Perdus puis traqués, ils s'enfoncent dans les profondeurs de Paris, au coeur d'un monde qu'ils n'auraient jamais dû découvrir...

     

    Mon avis

    Voici un roman jeunesse d'aventure absolument délicieux. 

    Un monde utopique? Et si il y en avait un sous Paris?? Nathan et Keren vont découvrir cet univers par accident, en montant dans le mauvais métro. Ils vont alors être poursuivi par des hommes costumés! S'enfonçant dans les souterrains, ils vont atterrir à Sublutetia après s'être fait attaquer par une horde d'orangs-outans. 

    J'ai vraiment beaucoup aimé l'univers proposé par l'auteur. Avec Sublutetia, on a pas le temps de s'ennuyer une seconde, il se passe toujours quelque chose. L'intrigue se fait sur plusieurs niveaux: les sublutetiens doivent faire face à plusieurs menaces qui risque de détruire leur bel univers. J'ai beaucoup aimé ces multiples dangers. Tout s'emboîte parfaitement et l'auteur nous emmène dans un monde à la limite du fantastique. Ce que j'ai le plus apprécier dans ce roman jeunesse, c'est l'absence de violence déplacée et de recherche de pouvoir. 

    Il faut bien le dire, les personnages ne sont pas nombreux. Des sublutetiens, on en rencontre vraiment que 2. On n'aperçoit les autres que furtivement. Cependant, cela ne manque pas à l'histoire, tant les deux personnages présentés en imposent. De plus, le simple fait de les imaginer, selon la description de l'auteur, suffit amplement: ils sont habillés avec des costumes de l'Opéra de Paris et moi, imaginer des gens déambuler dans les rues en mousquetaire ou en gladiateur, ça m'a bien fait rire. J'ai eu un réel coup de coeur pour Fulgence, le "chef" de Sublutetia. C'est un personnage qui m'a, plus d'une fois, fait mourir de rire grâce à ses répliques décalées. Un exemple? 

    " Votre eau arrive. En attendant vous allez peut-être nous dire ce que vous comptez faire?

    - J'ai du mal à réfléchir quand je n'ai pas mon compte de thé, monsieur...heu...

    -Fulgence... Mais vous pouvez m'appeler Auguste. En fait, vous pouvez même m'appeler Gaspard ou Gertrude, du moment que vous coopérez.

    - Fulgence, ça ira trés bien. " (P. 36)


    Fulgence est un homme qui semble dur au premier abord mais on se rend compte qu'il est doux comme un agneaux et que la vie d'un homme (ou d'un enfant) est plus importante que n'importe quoi d'autre. Il n'est pas près à tuer pour sauver son univers. Les sublutetiens sont des personnes complètement pacifistes, qui ne demandent qu'à vivre en paix. Le second sublutetien rencontré est Bartoli. Le méchant vilain du roman. Ses discutions avec Fulgence valent aussi le détour! 

    Seulement quatre autres personnages viennent s'ajouter aux deux précédent: les deux enfants, Nathan et Keren; Kerizouet, l'homme enlevé et Hutan, le "chef" des orangs-outans. Les enfants sont vraiment attachants. Ils m'ont beaucoup plu par leur courage et leur témérité. Leur amitié va grandissante et elle devient très solide et très belle alors qu'ils ne s'étaient jamais parlé avant cette aventure. Kerizouet est entrepreneur et l'avenir du monde d'en-dessous est entre ses mains. Hutan, quant à lui, convoite la caverne des hommes. 

    Le style est également bien foutu. Pas de longueurs qui encombrent le récit, des descriptions très visuelles. Et l'alternance des points de vue est très judicieuse et permet de cerner les motivations de chacun. 

    Conclusion: Un très bon petit roman jeunesse, qui met de coté la méchanceté gratuite. Des personnages hauts en couleur, et un monde d'aventure à la limite du fantastique. À découvrir! 


    "C'est souvent, que les techniciens de la RATP s'habillent avec de grandes cuissardes, un pourpoint mauve et une chemise bouffante comme s'ils sortaientd'un film historique?" 

                                                                                           (Keren, p.26)


    Livre lu dans le cadre du challenge


    4 commentaires
  •  

     

    Il y a quelques temps d'ici, Isallysun nous proposait de voyager grâce à un swap qui mettait le Quebec à l'honneur. 

    Je me suis donc inscrite dans la catégorie D'un coté à l'autre, ce qui m'a permis de swapper MissG. Elle vient de France et j'avais pour mission de lui faire découvrir un livre touchant de près ou de loin au Quebec, mais en plus de ça, ma région. Le deal était donc simple, un petit bout de Belgique contre un petit bout de France le tout assaisonné d'une pincée de Quebec. 

    Après de nombreux échanges bien sympatiques par mail, nous nous sommes enfin envoyé nos colis (pile le même jour, si c'est pas merveilleux) !  


    Voici donc en images le colis que j'ai reçu de MissG:

     

    La découverte du colis: 

     

    Swap "Au-delà des océans pour l'Eldorado"

     


     

    Après déballage:


    Un livre en rapport avec le Quebec: Les chevaliers d'Emeraude de Anne Robillard (J'ai commencé la saga il n'y a pas très longtemps et j'avais beaucoup aimé l'univers)

    Un livre de ma Wishlist: Le livre sans nom  

    Un livre découverte: Jane Eyre de Charlotte Brontë

     (Deux livres que j'ai hâte de découvrir!) 

     Et chaque livre est assorti d'un magnifique marque-page.

      

    Swap "Au-delà des océans pour l'Eldorado"

    Encore deux marques-pages donc un ramené tout droit de Pompei par MissG! 

    Des Bonbons venant également d'Italie et des galettes bretonnes (délicieuses ^^)  ainsi qu'un paquet de café Brésilien! 

     

    Swap "Au-delà des océans pour l'Eldorado" 

    Enfin, un album photo pour mettre toutes mes oeuvres ^^ , un petit guide d'expressions idiomatiques, et deux très jolies cartes (dont une contenant ce proverbe chinois tout à fait approprié dans ce swap: Un voyage de mille lieues a commencé par un pas.)

     

     

    Vue d'ensemble après déballage: 



     


    Je remercie ENORMEMENT MissG pour ce magnifique colis! J'ai été bien gâtée! Encore une fois, j'ai été ravie de faire ce swap avec toi!  

    Et je remercie également l'organisatrice de ce super swap: Isallysun

     


    (Pour voir le colis que je lui ai envoyé, suivez ce lien.)

     

     



     

     


    5 commentaires
  • Livre lu dans le cadre d'une lecture commune organisée par Vashta nerada. Je n'ai jamais lu Barjavel et je n'ai jamais rien lu sur les légendes arthuriennes c'est donc une totale découverte pour moi. 

     

     

    Titre: L'enchanteur

    Auteur: René Barjavel

    Editions: Folio

    Genre: Romance

    470 pages

     

    Ma Note : 7/10

     

     

     

     

      

     

     Quatrième de couverture

    Qui ne connaît Merlin ? Il se joue du temps qui passe, reste jeune et beau, vif et moqueur, tendre, pour tout dire Enchanteur. Et Viviane, la seule femme qui ne l'ait pas jugé inaccessible, et l'aime ? Galaad, dit Lancelot du Lac? Guenièvre, son amour mais sa reine, la femme du roi Arthur ? Elween, sa mère, qui le conduit au Graal voilé ? Perceval et Bénie ? Les chevaliers de la Table Ronde ? Personne comme Barjavel, qui fait le récit de leurs amours, des exploits chevaleresques et des quêtes impossibles, à la frontière du rêve, de la légende et de l'Histoire. Dans une Bretagne mythique, il y a plus de mille ans, vivait un Enchanteur. Quand il quitta le royaume des hommes, il laissa un regret qui n'a jamais guéri. Le voici revenu.

     

     Mon avis:

    Voici un livre pour lequel je vais avoir du mal à donner mon avis. En effet, il m'a laissé complètement indifférente. 

    La lecture en elle même ne m'a pas posé de problème; je ne me suis pas ennuyé durant ce récit et pourtant j'ai vécu le tout un peu à coté. L'auteur survole une longue période avec un éventail de sujets assez (trop?) large. Conséquence, il s'attarde peu sur les évènements de l'histoire. J'ai donc eu la sensation de la vivre de loin. De plus, la narration est un peu brouillon: on suit un personnage sur un période puis on revient en arrière pour en découvrir un autre... J'ai parfois eu du mal à situer les évènements dans le temps. Finalement, je n'ai pas très bien compris où l'auteur voulais vraiment en venir car Arthur est plutôt relégué au second plan, de même que la quête du Graal.

    J'ai aimé découvrir les différents acteurs des légendes arthuriennes et leurs histoires. Malheureusement, j'ai eu l'impression qu'ils étaient peu approfondis. L'auteur raconte comment chaque acteur principal (lancelot, perceval...) est arrivé à la table ronde mais, un fois là, il n'en parle plus beaucoup. Il n'y a que Merlin et Viviane qui tiennes le fil rouge de l'histoire.  De plus, je ne me suis attachée à aucun de ces personnages justement à cause de ce manque de profondeur. J'ai trouvé ça dommage car dès qu'un d'eux commençait à m'intéresser, un autre prenait sa place.  En fait, c'est comme si j'avais lu plusieurs nouvelles rassemblées dans un livre et que le lien entre elles était Merlin. 

    J'ai trouvé le style de l'auteur plutôt agréable ce qui m'a permis de poursuivre ma lecture sans trop de difficultés malgré mon absence d'intérêt. 

    En Conclusion, j'ai aimé les différentes péripéties du récit mais j'ai fermé le livre dans une certaine indifférence à cause d'un manque de profondeur. Cependant, le style me donne envie de découvrir d'autres  oeuvres de l'auteur. 


    Un petit extrait: 

    "Si nul ne sait ce que contient le Graal, du moins est-on assuré que lorsque les hommes s'en détournent, ils perdent la joie d'exister, car ils ne savent plus ce qu'ils sont, ni pourquoi ils sont. Ils cessent d'être vivant: ils sont seulement en vie."


    Les participants à cette LC:

    Myiukki22Stellabloggeuse ; Angelebb ; Alison Mossharty ; Habitant of Sto ; Minidou ; LegoLegitislegimus  ; Piplo ; pimousse4783 ; Natali ; Chinouk; Plumisa ; Sylly ; BookHystericLove


    Et encore plus d'avis sur 

    L'enchanteur





    4 commentaires