• Sublutetia

    Titre: Sublutetia, tome 1: La révolte de Hutan  

    Auteur: Éric Senabre

    Éditions: Didier Jeunesse

    Genre: Aventure

    282 pages

     

    Ma note: 10/10

     

     

     


    Quatrième de couverture

    Avant cette sortie de classe, Keren et Nathan ne se connaissaient pas vraiment. Séparés de leur groupe, ils se retrouvent seuls dans le métro. Perdus puis traqués, ils s'enfoncent dans les profondeurs de Paris, au coeur d'un monde qu'ils n'auraient jamais dû découvrir...

     

    Mon avis

    Voici un roman jeunesse d'aventure absolument délicieux. 

    Un monde utopique? Et si il y en avait un sous Paris?? Nathan et Keren vont découvrir cet univers par accident, en montant dans le mauvais métro. Ils vont alors être poursuivi par des hommes costumés! S'enfonçant dans les souterrains, ils vont atterrir à Sublutetia après s'être fait attaquer par une horde d'orangs-outans. 

    J'ai vraiment beaucoup aimé l'univers proposé par l'auteur. Avec Sublutetia, on a pas le temps de s'ennuyer une seconde, il se passe toujours quelque chose. L'intrigue se fait sur plusieurs niveaux: les sublutetiens doivent faire face à plusieurs menaces qui risque de détruire leur bel univers. J'ai beaucoup aimé ces multiples dangers. Tout s'emboîte parfaitement et l'auteur nous emmène dans un monde à la limite du fantastique. Ce que j'ai le plus apprécier dans ce roman jeunesse, c'est l'absence de violence déplacée et de recherche de pouvoir. 

    Il faut bien le dire, les personnages ne sont pas nombreux. Des sublutetiens, on en rencontre vraiment que 2. On n'aperçoit les autres que furtivement. Cependant, cela ne manque pas à l'histoire, tant les deux personnages présentés en imposent. De plus, le simple fait de les imaginer, selon la description de l'auteur, suffit amplement: ils sont habillés avec des costumes de l'Opéra de Paris et moi, imaginer des gens déambuler dans les rues en mousquetaire ou en gladiateur, ça m'a bien fait rire. J'ai eu un réel coup de coeur pour Fulgence, le "chef" de Sublutetia. C'est un personnage qui m'a, plus d'une fois, fait mourir de rire grâce à ses répliques décalées. Un exemple? 

    " Votre eau arrive. En attendant vous allez peut-être nous dire ce que vous comptez faire?

    - J'ai du mal à réfléchir quand je n'ai pas mon compte de thé, monsieur...heu...

    -Fulgence... Mais vous pouvez m'appeler Auguste. En fait, vous pouvez même m'appeler Gaspard ou Gertrude, du moment que vous coopérez.

    - Fulgence, ça ira trés bien. " (P. 36)


    Fulgence est un homme qui semble dur au premier abord mais on se rend compte qu'il est doux comme un agneaux et que la vie d'un homme (ou d'un enfant) est plus importante que n'importe quoi d'autre. Il n'est pas près à tuer pour sauver son univers. Les sublutetiens sont des personnes complètement pacifistes, qui ne demandent qu'à vivre en paix. Le second sublutetien rencontré est Bartoli. Le méchant vilain du roman. Ses discutions avec Fulgence valent aussi le détour! 

    Seulement quatre autres personnages viennent s'ajouter aux deux précédent: les deux enfants, Nathan et Keren; Kerizouet, l'homme enlevé et Hutan, le "chef" des orangs-outans. Les enfants sont vraiment attachants. Ils m'ont beaucoup plu par leur courage et leur témérité. Leur amitié va grandissante et elle devient très solide et très belle alors qu'ils ne s'étaient jamais parlé avant cette aventure. Kerizouet est entrepreneur et l'avenir du monde d'en-dessous est entre ses mains. Hutan, quant à lui, convoite la caverne des hommes. 

    Le style est également bien foutu. Pas de longueurs qui encombrent le récit, des descriptions très visuelles. Et l'alternance des points de vue est très judicieuse et permet de cerner les motivations de chacun. 

    Conclusion: Un très bon petit roman jeunesse, qui met de coté la méchanceté gratuite. Des personnages hauts en couleur, et un monde d'aventure à la limite du fantastique. À découvrir! 


    "C'est souvent, que les techniciens de la RATP s'habillent avec de grandes cuissardes, un pourpoint mauve et une chemise bouffante comme s'ils sortaientd'un film historique?" 

                                                                                           (Keren, p.26)


    Livre lu dans le cadre du challenge


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Octobre 2012 à 17:13

    Oh, mille excuses, je n'avais pas vu votre sympathique chronique, voilà que je tombe dessus 4 mois après. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire le livre... et d'écrire tout cela !

    2
    lightjok Profil de lightjok
    Lundi 22 Octobre 2012 à 21:59

    Lu et rédigé avec beaucoup de plaisir ! à quand le tome 2?  

    Merci de votre visite! 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Eric d'en bas
    Lundi 22 Octobre 2012 à 22:30

    Il est sorti mercredi dernier ! ;)

    4
    lightjok Profil de lightjok
    Mardi 23 Octobre 2012 à 07:25

    Hoooo j'étais passée à coté de ça!! Merci ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :